top of page
  • Photo du rédacteurFlorence et Pierre

Vous avez dit Pêcheur ?

Dernière mise à jour : 27 oct. 2023

03 août 2023, Néphyla est au pontão I du porto de Cascais, cité balnéaire près de Lisbonne.

Cascais se prononce cache-caille avec une petite patate chaude dans la bouche pour parfaire votre phrasé.

Il n’aura échappé à personne que les portugais sont spécialisés dans la pêche, notamment de la morue et des sardines. Morue se dit Bacalhau (prononcer Bacalão, si vous pouvez) ; petit clin d’œil à nos amis bordelais, le quartier de Bacalan, au bout des quais rive gauche s’appelle du nom du poisson. Sardine se dit sardinha (facile pour une fois). Je ne vais pas vous faire tout le vocable des étals de poissons portugais mais là, avouez que c’est le minimum.

J’ai intitulé ce blog « Vous avez dit pêcheur ? » Savez-vous pourquoi ? Vous croyez que je vais vous parler de la superbe canne à pêche achetée en Bretagne à La Turballe il y a deux ans ? Non. Pour l’instant, elle n’a rien pris cette foutue canne à pêche. Alors vous vous dites il va nous parler de la pêche à la traîne, quand on laisse filer une ligne derrière le bateau avec 4 ou 5 petits hameçons, ligne qui est normalement faite pour attraper des maquereaux ? Non plus. J’ai récemment hameçonné un maquereau d’au moins 150g qui a fait pouffer de rire les réseaux sociaux, la leçon a suffit, n’en parlons plus.

Mais alors de quoi-t-est-ce-que je vais parler aujourd’hui ? Pêche, le fruit ? C’est portugais, ça la pêche ? Non pas particulièrement. En plus on ne dit pas pêcheur pour des pêches. Alors ? Vous avez trouvé ?

L’histoire commence il y a un bon bout de temps déjà. Simon, a une petite entreprise de pêche. Il travaille avec deux associés, Jean et Jacques, si ma mémoire est bonne. Les affaires marchent bien. Les objectifs de rentabilité à court terme permettent d’envisager le remboursement anticipé des dernières mensualités du crédit du bateau. Ca serait pas mal car il envisage de remplacer les filets vieillissant par un nouveau modèle plus performant. Avec l’augmentation des prix de l’énergie et la concurrence grandissante, il vaut mieux gérer correctement et avoir une vision long-terme claire.

Un jour, son frère André lui présente un type qui parait-il pourrait améliorer les choses. Faut voir, réponds Simon. Le type se pointe et là, ni une ni deux, il propose déjà une idée marketing. Au lieu de « Etp. de pêche, Simon et associés », il suggère de faire un brain storming pour trouver un meilleur nom. Tout le monde s’assoie dans le bateau et commence à proposer des noms. Petit à petit, il y a plein de gens qui écoutent. Simon démarre le moteur et s’éloigne un peu du rivage. Et d’un coup, comme ça, le gars élève la voix et dit « Képhas ». Tout le monde applaudit et trouve ce nouveau nom trop cool. Simon vérifie sur son smartphone si le nom n’est pas déposé. Non, c’est libre, il achète aussitôt le nom de domaine.

Le gars ajoute que pour le lancement du projet commercial de la saison à venir, il faudrait créer un événement phare qui puisse upgrader le nombre de followers et générer un effet waouhh. Simon est ok mais n’a pas d’idée, à part peut-être de pêcher un orque. Et là tout le monde éclate de rire, vu que les orques, ça ne se pêche pas, c’est même plutôt l’inverse… Il se passe alors deux choses auxquelles personne ne s’attendait. Premièrement les filets, pourtant bien usagés, se remplissent de poisson. Simon suppose alors que c’est ce nouvel appas, dont il a vu la pub sur les réseaux sociaux, que le gars a répandu discrètement dans la flotte pendant que personne ne regardait et ça attire le poisson, forcément. Sauf que ça ne s’arrête pas là. Deuxièmement, le type descend du bateau (je vous rappelle que le bateau est au plein milieu de l’eau, quand même !) et se met à marcher. Simon pense qu’il est monté sur cette nouvelle planche à foil avec un moteur électrique et une batterie intégrée mais non, le gars marche vraiment sur l’eau.

Du coup Simon prend des photos et même une vidéo qu’il diffuse en live sur Instagram. Ca y est, Simon le tient, son événement marketing qui va booster les ventes. En plus Jean, qui prend des notes comme à chaque fois, dit qu’il va écrire un bouquin pour raconter ce qui vient de se passer. Côté produits dérivés, ça pourrait même faire un succès de librairie au niveau d’Harry Potter, ou même plus, qui sait ?

Ah oui, au fait, Képhas, ça veut dire Pierre. Pierre était pêcheur, c’est François qui me l’a dit. il avait même un bouquin dans la main qui raconte cette histoire et beaucoup d'autres écrites justement en partie par ce fameux Jean.

Florence a pris une photo de François, c’est le type en blanc qui fait bonjour de la main.

P&F


31 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Jean Claude Boutet
Jean Claude Boutet
Aug 13, 2023

Salut Pierre.

Pour ce qui est de marcher sur l'eau celà me rappelle un certain Pierre qui lors d'une sortie vogavecmoi prétendait marcher sur l'eau au mouillage à Sablanceau.

Certes après quelques verres de Rhum 😜🤣🤣

Like
bottom of page