top of page
  • Photo du rédacteurFlorence et Pierre

Noirmoutier, l'île de mon enfance

Une des nombreuses fois où nous avons voulu aller à Belle-Île, alors qu'on y était presque, le vent à refusé et nous nous sommes bien heureusement déroutés vers Noirmoutier.

Pour Florence, l'ïle de Noirmoutier, c'est l'Île de son enfance, de son année de CM2. Madame Roudile (très méchante par ailleurs !) a eu la bonne idée d'organiser une classe de découverte loin de Paris. Les enfants y prendront le frais...

Florence m'a raconté plusieurs fois l'histoire que je vous écris ici, à chaque fois en rajoutant des détails qui lui reviennent. Un peu comme moi quand je repense aux gateaux que ma tante, Magdeleine Proust me faisait... je vous écrirais un jour un post là-dessus RIRE!! Et là, dans le désordre de sa mémoire sortent des phrases dont on voit bien le merveilleux dans les yeux de Florence.

" On a fait un tableau avec des algues et des coquillages et du sable et après, on l'a encadré avec une vitre."

"Il y avait des dunes et des maison aux toits de chaume. J'était très emballée par ces chaumières. Je trouvais ça très joli."

La première fois que Florence a été Capitaine ! Accrochez-vous.

"J'ai fait de l'optimiste." Vous vous attendiez à quoi en CM2, on a 9 ou 10 ans...

"J'ai fais de l'optimiste et Yamina est tombée à l'eau. Et j'y suis allée pour la sauver. Et elle pleurait parce que personne ne venait la sauver." A côté, la SNSM, c'est des petits joueurs...

Du coup son plus beau souvenir d'enfance redevenait réalité. Nous allions accoster à Noimoutier par la mer ! En plus c'est sympa l'arrivée à Noimoutier, l'entrée dans le port n'est pas large, pas profonde (mais on pas pas un grand bateau alors ça passe). L'aventure !! Rire.


Florence reprend: "Les révoltés du Bounty", "Vendredi ou la vie Sauvage", des récits de marins peuplaient mes lectures et mon frère lisait "l'île au trésor".

"Déjà j'étais habitée par le mythe de l'île. Mon grand-père avait un voilier à Tolle Viera en Espagne. On a fait quelques sorties quand j'étais enfant. L'amour de la mer m'a été transmis par mon père qui plongeait et surtout mon grand-père". Les souvenirs se mêlent et le regard change, plus sérieux, plus analytique.

"J'ai aimé le bateau tardivement, j'ai commencé à 40 ans à la SNEM à Marseille, mais en fait sans le savoir, sans en avoir conscience, j'étais plongée dans le milieu marin depuis petite. Je n'avais pas l'impression de lire des choses de bateau, mais quand j'y repense, en tant que fille c'était assez surprenant autant de récits maritimes. Depuis, je suis (du verbe suivre) les filles qui font des courses, surtout Sam Davies pour Initiative Coeur qui est une association que je supporte. Et aussi Florence Arthaud, Isabelle Autissier..."

"Ma mère, dans mon enfance, a eu une grande aventure avec un marin grec. Elle était la chérie du Capitaine ! Il avait rénové un ancien caïque en bois, un bateau de croisière à moteur qui avait quelques cabines et avec lequel il transportait les gens d'île en île. Il était marié.

Oh !!

"On était loin de Noimoutier. Bon maintenant, on va aller visiter les marais salants, je ne me souviens plus où c'est, mais on va bien trouver..."



P&F.

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page