top of page
  • Photo du rédacteurduoceaniquenephyla

L'île d'Yeu, notre destination phare (1/2)

Dernière mise à jour : 24 janv. 2022

Nous avons de la chance. Comme les habitants d'Athènes habitaient près du mont Olympe, les charentais habitent près des eaux où habitent les d'Yeu.

Près du port de la Rochelle, deux îles forment une baie merveilleuse, protégée des grandes houles de l'Atlantique. Ce sont les pertuis, le pertuis Breton et le pertuis d'Antioche. C'est notre terrain de jeu.

St Martin de Ré, petit port très plein l'été mais au milieu de l'île et idéal pour visiter à vélo, avec une écluse pour apprendre comment faire, pourquoi faire, qui doit faire et cie. Très Class, l'île de Ré...

St Denis, sur l'île d'Oléron, est notre destination favorite. Les gens y sont sympas, la plage juste à côté du port, le marché avec du bon pain, des huitres et des légumes bio-locaux-bobos-tout-ce-qu'il-faut, toujours de la place, un peu de problèmes avec les marées, juste le nécessaire pour apprendre tranquillement comment gérer la chose...

On aurait pu s'arrêter là.

Et bien non. L'équipage de Néphyla ne recule devant aucun sacrifice pour vous faire découvrir les joyaux de l'Atlantique. A 12 heures de navigation de La Rochelle (quand le vent est à peu près dans le bon sens... sinon, on ne peut pas y aller... LOL) se cache au milieu de la mer une petite île trop chou. L'île d'Yeu.

Nous y sommes allés avec le BDG, notre précédent bateau. Et nous y avons des souvenirs des plus savoureux. Je ne peux pas vous expliquer, les enfant écoutent et Florence rougirait si elle savait que j'écris ça... Bon, bref, savoureux.

L'île d'Yeu, comme dirait Jean-Claude, mon maître et capitaine de voile, celui qui m'a tout appris, c'est d'abord l'Escadrille.

Un bar qui donne sur le port avec des bières fraîches et du Rock'roll en live les samedis soirs. Du coup, j'y ai amené Florence boire une bière et finalement, et bien vous ne serez pas étonnés: Elle a aimé l'Escadrille. LOL

L'île d'Yeu, ce sont une côte sauvage, découpée, tordue par les vagues et le vent de l'Océan, un chateau du moyen âge en bord de falaises surréalistes, un minuscule havre, le Port de la Meule, caché au fond d'une crique, mais aussi des milliers d'oiseaux posés quelques heures à même la terre, qu'ils y nichent, se reposent ou y dorment, des plages en U, refermées sur les rochers qui les protègent et un mouillage au nom qui laisse rêveur: "Les Vieilles"... Ca fait envie, je vous jure!

De l'autre côté de l'île, la grande ville, (grande ? ...pas grande, ok), Port Joinville, des plages de sable et des rochers pour les huitres (très organisé, tout ça, on respecte le touriste ici, Môsieur ! ), des forêts de pins pour faire naître plein de petites résidences secondaires pour faire vivre les artisans du coin, et d'autres choses encore sans doute j'en oublie.

A oui, un phare à chaque bout. Le petit phare pour dire que c'est là quand on arrive depuis La Rochelle ou Les Sables d'Olonne, le grand phare pour dire qu'il ne faut pas approcher trop près à cause des rochers qui affleurent à marée basse. Ok, on ira pas tout près.


L'île d'Yeu, c'est idéal pour apprendre à naviguer, pour prendre en main un bateau. Loin, mais pas trop. Alors nous y sommes allés.

Mais soudain, alors que nous approchons près du phare...

La suite dans un prochain blog...


P&F

25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page